Quatuor Mycelium

 

Quatuor Mycelium

Formé en 2017, le quatuor Mycélium est né d’une rencontre entre quatre étudiantes du CNSMD de Lyon, passionnées de musique ancienne et partageant la même envie de jouer le répertoire classique et romantique sur instruments d’époque.
Notre ensemble est animé par le désir de proposer au public une interprétation « historiquement informée » plus vivante que jamais ; le désir de faire briller et de partager les musiques des XVIIIe et XIXe siècles, tout en restant au plus proche des sources originales.Notre recherche esthétique et sonore s’appuie sur l’étude des traités d’époque et l’utilisation des manuscrits ou premières éditions, plaçant ainsi l’interprétation historique au cœur de notre travail. Le choix des instruments et archets (facture ancienne, cordes en boyaux), d’une musicalité et d’un état d’esprit adaptés à la période de composition de l’œuvre, nous amène à la redécouverte de textures sonores oubliées. Le respect et l’expression musicale et humaine de nos quatre caractères, à la fois différents et unis, nous permet d’allier à la recherche historique une interprétation unique et personnelle.En 2020, notre quatuor a intégré le Master de musique de chambre du CNSMD de Lyon. Ce cursus nous donne la chance d’être suivies par des professeurs tels Odile Édouard, Emmanuel Balssa, au sein du département de musique ancienne, ainsi qu’Agnès Sulem et Fabrice Bihan au sein du département de musique de chambre.Dans une volonté d’élargir nos horizons et d’enrichir notre vision artistique, nous participons à de nombreuses classes de maîtres données par des chambristes issus de toutes les traditions musicales, du baroque au contemporain (Hidemi Suzuki ; London Haydn Quartet ; Erich Höbarth, Quatuor Mosaïques ; Frédéric Aurier, Quatuor Béla ; Xavier Gagnepain, Quatuor Rosamonde… ou encore Julien Chauvin, du Concert de la Loge).

  • Minori Deguchi – violon
  • Sophie Pieraggi – violon
  • Jeanne-Marie Raffner – alto
  • Maguelonne Carnus-Gourgues – violoncelle