Noémi Foucard – piano

Noémi Foucard débute ses études pianistiques en Avignon pour les poursuivre au conservatoire à rayonnement régional de Paris au côté de Brigitte Bouthinon-Dumas puis au pôle supérieur d’enseignement artistique de Paris dans les classes de Romain Descharmes (piano), Paul Meyer et Eric Le Sage (musique de chambre). Ces années mêlées d’exploration du répertoire pianistique et de musique de chambre l’amènent à se produire dans de prestigieuses salles parisiennes (Grand Palais, Salle Pleyel, Les Invalides, etc.) et à être lauréate de différents concours internationaux (Concours international de piano d’Île-de-France, Concours international Leopold Bellan, Concours international de piano Nice Côte d’Azur, etc.). Elle cherche désormais à expérimenter de nouvelles formes de concerts qu’elle élabore intégralement, de leur conception à leur diffusion. À cette fin, elle mène divers projets (sieste musicale, concert-lecture, nano-concerts, spectacle musical pour enfants, concert dégustatif, etc.) qui la conduisent à se produire dans des cadres variés et à créer des liens entre différentes formes d’art et d’artisanat. 
Formée au centre de formation des enseignants de la danse et de la musique Auvergne Rhône Alpes, elle exerce depuis 2015 comme professeure de piano dans différents établissements en région parisienne et lyonnaise. Elle accorde une place importante à cette activité de pédagogue, qui s’inscrit dans la complémentarité de son travail d’artiste, et cherche sans cesse à la penser et à la faire évoluer. Elle enseigne actuellement au conservatoire de Carpentras et intervient pour l’association de médiation culturelle Graine de sons, dont elle est membre fondatrice. Dans ce cadre, et en tant que membre de l’association Les Passeurs de Pianos, elle mène divers projets en partenariat avec des établissements sociaux et médico-sociaux (centres sociaux, MECS, EHPAD, MAS, PJJ…). Elle est aujourd’hui spécialisée dans l’élaboration et la mise en œuvre d’actions de médiation culturelle et cherche à développer cette activité qui lui permet de s’engager pour la préservation et la promotion des droits culturels à travers l’expression artistique.